Maïeusthésie

"Le praticien en maïeusthésie est chercheur des justesses à révéler, et non des erreurs à corriger."

 

 

 

 

 

Le mot « maïeusthésie » définit d’une part une certaine approche de la communication, et d’autre part une façon innovante d’envisager et de mettre en œuvre l’accompagnement psychologique.

Thierry Tournebise (1951) en est le fondateur. Il est psychosomaticien en 1977, praticien en psychothérapie depuis 1979 et formateur auprès de personnel soignant depuis 1988.

 

Le mot « maïeusthésie » est composé :

  • maieutikê (origine grecque) : « art d’accoucher de quelqu’un »

  • aisthanesthai (origine indoeuropéenne) : « sensibilité, art de percevoir »

Créant ainsi le néologisme Maïeusthésie, qui signifie « l’art d’être sensible au processus d'accouchement, de naissance du Soi ».

La démarche maïeusthésique tient compte du travail de Carl Rogers (l’approche centrée sur la personne), Veldman (l’haptonomie), Gendlin (le focusing), Maslow (la hiérarchie de besoins), Winnicott, Jaspers, Perls (gestalt), ...

Elle demeure cependant unique, et ne peut être assimilée à aucune de ces approches, et aucune de ces approches ne peut être assimilée à la maïeusthésie.

Mais nous trouverons des zones de proximité, car de nombreux praticiens ont pointé des éléments majeurs, et il est naturel de trouver des passerelles entre leurs propos.

Fleurs touchantes

"Le praticien en maïeusthésie considère un être en souffrance psychologique comme cherchant à intégrer une part de soi restée en suspend."

" Le symptôme ne disparaît pas parce qu’il est guéri, mais parce qu’il a cessé d’être nécessaire."

"Le symptôme est donc considéré comme existant « spécialement pour » permettre à l’individu de retrouver cette part de soi en souffrance, en attente ; il permet d’ouvrir le chemin vers une plus grande entièreté de son être.

Nous ne combattons pas le symptôme, nous cherchons à entendre ce qu'il nous dit, à comprendre "en quoi il est juste pour le patient que ce symptôme se manifeste", et nous suivons le chemin qu'il nous indique, qui nous mène vers la part de soi à rencontrer.

Nous recherchons la justesse qu’il représente, et non l’erreur.

Au cours de l'accompagnement, nous apportons alors de la reconnaissance à cette part de soi retrouvée. C’est la reconnaissance de son vécu qui procure l’apaisement de cette part de soi, enfin entendue. Elle peut alors être réintégrée au Soi."

Pour qui ?

Je reçois les adolescents, les adultes pour des consultations en accompagnements thérapeutiques.

Pour quel symptômes ?

  • Relationnels

  • Comportementaux

  • Schéma répétitif

  • Psychosomatiques

Cela peu également être quelque chose de ressenti ou d'inconscient sans pour autant savoir l'exprimer.

Je vous accompagne dans ce voyage à la découverte de vos parts qui appellent.

 Témoignage:

J'ai suivi une séance de Maïeusthésie avec Aude, car j'ai eu quelques moments difficiles dans l'enfance avec des personnes. Cette séance a permis d'échanger avec mon profond intérieur, d'être libérer au niveau du cœur, de se sentir plus léger et donc de gagner en énergie. Cela permet de tourner définitivement la page des problèmes du passé. Une expérience que je conseille vivement à celui qui en a besoin et qui est un peu curieux. SG Avil 2021