top of page
Rechercher

La Fenêtre de Tolérance et le Trauma : Comprendre, Ressentir et Maîtriser les Réactions Émotionnelles


Source : Le Trauma et le corps


Introduction

Les expériences traumatisantes peuvent avoir des effets profonds et durables sur la santé mentale et physique d'un individu. Pour mieux comprendre ces effets et les stratégies de gestion possibles, il est essentiel de se familiariser avec le concept de la "fenêtre de tolérance". Ce concept, développé par le psychiatre Dr. Dan Siegel, décrit la zone optimale d'activation émotionnelle dans laquelle une personne peut fonctionner de manière efficace et adaptée. Dans cet article, nous explorerons en profondeur la fenêtre de tolérance, comment le trauma peut la perturber et les stratégies pour rétablir et élargir cette fenêtre.


"L'un des objectifs du traitement du traumatisme est d'élargir la fenêtre de tolérance, permettant ainsi à la personne de retrouver une certaine résilience et flexibilité émotionnelle." Bessel van der Kolk (Le corps n'oublie rien)

Qu'est-ce que la Fenêtre de Tolérance ?

La fenêtre de tolérance se réfère à la zone d'activation émotionnelle où une personne est capable de maîtriser et de répondre aux stimuli de manière calme et appropriée. Dans cette fenêtre, l'individu peut réfléchir, apprendre et se connecter avec les autres, prendre du recul sans être submergé par des émotions intenses.




Les Composantes de la Fenêtre de Tolérance


  1. Hyperexcitation : Au-dessus de la fenêtre de tolérance, l'individu peut ressentir une hyperactivation. Les symptômes incluent l'anxiété, la panique, l'irritabilité, et l'hypervigilance, débordement émotionnel.

  2. Hypoexcitation : En dessous de la fenêtre de tolérance, l'individu peut se sentir engourdi, détaché, déprimé, ou dissocié. C'est une réponse de fuite ou de gel, souvent associée à une sensation de vide émotionnel.


Importance de la Fenêtre de Tolérance

Lorsque les gens sont dans leur fenêtre de tolérance, ils peuvent :


  • Réguler leurs émotions efficacement (être présent à ce qui se passe, respiration).

  • Interagir aux situations de manière appropriée.

  • Maintenir des relations saines et stables. (poser des limites)

  • Résoudre des problèmes et prendre des décisions réfléchies. (choix, responsabilité).


Le Trauma et la Fenêtre de Tolérance

Le trauma, qu'il soit lié à un événement unique (simple) ou à des expériences répétées (complexes), peut considérablement restreindre la fenêtre de tolérance. Les événements traumatiques peuvent entraîner des réponses émotionnelles et physiologiques intenses qui dépassent la capacité de l'individu à faire face.




Comment le Trauma Affecte-t-il la Fenêtre de Tolérance ?


  1. Réduction : Les personnes ayant vécu des traumas ont souvent une fenêtre de tolérance réduite. Elles peuvent passer plus facilement d'un état d'hyperexcitation à un état d'hypoexcitation sans rester longtemps dans la zone de régulation optimale. Régulation que l'on peut retrouver en TPV (théorie polyvagale ventrale).

  2. Déclencheurs : Les souvenirs traumatiques ou les situations ressemblant au trauma initial peuvent déclencher des réactions immédiates, poussant l'individu hors de sa fenêtre de tolérance. Cela peut être extrêmement subtil.

  3. Dysrégulation : La capacité à réguler les émotions est compromise. Les individus peuvent avoir des difficultés à revenir à un état de calme après une activation émotionnelle.


"La capacité à rester dans la fenêtre de tolérance, où les systèmes nerveux sympathiques et parasympathiques sont en équilibre, est cruciale pour une bonne régulation émotionnelle." Pat Ogden 


Effets Physiques et Émotionnels du Trauma

Le trauma ne se manifeste pas seulement par des changements émotionnels, mais aussi par des réponses physiques :


  • Augmentation de la fréquence cardiaque.

  • Tension musculaire accrue.

  • Problèmes digestifs.

  • Troubles du sommeil.

  • Fatigue chronique.

  • Epuisement...


Ces réponses physiques sont souvent liées à l'activation du système nerveux autonome, qui joue un rôle clé dans la réaction au stress.




Rétablir et Élargir la Fenêtre de Tolérance

Il est possible de travailler pour rétablir et élargir la fenêtre de tolérance grâce à des interventions thérapeutiques et des pratiques personnelles. Voici quelques thérapies efficaces :


Thérapies et Interventions


  • Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) : La TCC (3ème vague) aide à identifier et modifier les schémas de pensée négatifs et les comportements dysfonctionnels. Elle peut être particulièrement utile pour traiter les symptômes de TSPT (troubles de stress post-traumatique).

  • La thérapie humaniste: Se concentre sur le développement du potentiel humain et l'écoute profonde. Elle favorise une approche empathique et non directive, aidant les individus à explorer leurs sentiments et à se reconnecter à leurs valeurs et à leur sens profond. Carl Rogers, un pionnier de cette approche, insistait sur l'importance de l'acceptation inconditionnelle et de l'empathie dans le processus thérapeutique.

  • Thérapie Somatique : Cette approche se concentre sur le lien entre le corps et les émotions. La thérapie somatique aide les individus à libérer les tensions physiques et émotionnelles associées aux traumatismes. Des techniques comme la respiration consciente, les mouvements corporels et le toucher thérapeutique sont utilisés pour aider le corps à traiter et à libérer les souvenirs traumatiques.


  • Système de la Famille Intérieure (IFS) : La thérapie IFS, développée par Richard C. Schwartz, est basée sur l'idée que l'esprit est composé de multiples "parties" ou sous-personnalités, chacune ayant ses propres sentiments et rôles. Le travail en IFS vise à identifier et à comprendre ces parties, en particulier celles qui sont blessées ou traumatisées, afin de les intégrer et de les guérir. Cette méthode aide les individus à créer une relation intérieure harmonieuse, favorisant une régulation émotionnelle plus stable et une fenêtre de tolérance élargie.

  • Constellations Familiales avec la Somesthésie : Les constellations familiales sont une méthode thérapeutique qui explore les dynamiques familiales et les relations intergénérationnelles, interpersonnelles également. Lorsqu'elles sont combinées avec la somesthésie, elles permettent aux participants de prendre conscience de leurs ressentis corporels et d'intégrer ces sensations pour une réparation plus profonde. Cette approche aide à identifier et à libérer les blocages émotionnels et physiques, ce qui peut élargir la fenêtre de tolérance en améliorant la régulation émotionnelle et la conscience corporelle.


Il existe plein d'autres thérapies : l'EMDR, Le Neurofeedback, La Somatique Experiencing, L'IR (intelligence relationnelle)....



Pratiques personnelles :


  • Méditation : La pleine conscience aide à rester présent et à observer et accueillir les pensées et les sensations sans jugement. Cela peut réduire l'anxiété et augmenter la résilience émotionnelle. En méditation il n'y a rien à bien faire juste être présent.

  • Exercice Physique : L'exercice doux régulier peut réguler le système nerveux, réduire le stress et améliorer l'humeur. Les activités comme le yoga et le tai-chi sont particulièrement bénéfiques. Attention à ne pas aller dans des sports qui réactivent le système nerveux.

  • Respiration Profonde et Techniques de Relaxation : Les exercices de respiration et les techniques de relaxation progressive peuvent calmer le système nerveux et vous aide à revenir dans un espace de sécurité à l'intérieur de vous.


  • Création de Relations Saines : Avoir un réseau de soutien solide peut fournir une source de sécurité et de confort. Les relations interpersonnelles positives aident à réguler les émotions et à réduire l'isolement.




Mon programme "Méditation et Respiration" est une pratique personnelle intégrant la méditation, des exercices respiratoires, une réflexion saine, et des interactions enrichissantes au sein du groupe de parole "Le Cercle".


En plus des enseignements écrits, le programme inclut des exercices courts, du journaling, et des bonus de méditation courte. Chaque participant progresse à son propre rythme pour renouer avec la conscience du corps et de l'état émotionnel, sans jugement, tout en bénéficiant du soutien et de la connexion entre les membres du groupe.



Cas Pratiques et Témoignages

Pour illustrer comment ces concepts et stratégies fonctionnent dans la vie réelle, considérons quelques exemples de cas pratiques.


Exemple 1 : Chantal Stage en immersion

Chantal souffre de maux physiques chroniques et de stress ;

J 'ai participé à un stage d 'un week-end sur Beaupreau. J 'ai vraiment adoré. Les constellations sont très révélatrices car cela permet d 'avancer dans notre vie. L 'initiation au Breathwork a été magique. Les Constellations amènent une vision extérieure et un ressenti accompagné pour aller jusqu'au bout d'une réponse émotionnelle.


Exemple 2 : Fabrice et la Méditation

Fabrice, est un homme hypersensible. Il avait du mal à rester dans sa fenêtre de tolérance, basculant souvent entre l'hypervigilance et la culpabilité. En intégrant la méditation de pleine conscience dans sa routine quotidienne, Fabrice a appris à observer ses pensées sans se juger, à prendre du recul sans se dissocier. Cette pratique l'a aidé à rester plus présent à lui et à réduire l'intensité de ses réactions émotionnelles, élargissant progressivement sa fenêtre de tolérance. Aujourd'hui il reste sensible et conscient ce qui lui permet d'y déposer une conscience et faire ce qui est bon pour lui quand sa fenêtre se réduit.


Exemple 3 : Claire et la Thérapie Humaniste

Claire avait vécu une enfance marquée par des abus émotionnels. En grandissant, elle a souvent ressenti un manque de connexion avec ses propres sentiments et valeurs en se laissant débordée par les émotions faisant en sorte de ne pas les montrer pour ne pas déranger. Lorsqu'elle a commencé la thérapie humaniste et somatique, Claire a trouvé un espace sûr pour explorer ses émotions sans jugement et les a associées a des mouvements corporels tout en exprimant ses besoins pour retrouver ses limites et de l'espace intérieur.



Si tu as aimé cet article tu peux mettre un ♡ ou commenter.


Auteur : Aude Cabriolle

Source : Le trauma et le Corps Pat Ogden, Kekuni Minton et Clare Pain


Posts récents

Voir tout

4 Comments


Merci Aude pour cette article. Ce

n 'est pas toujours facile de rester dans cette fenêtre malgré les différents outils et thérapies. Mais le monde ne sait pas fait en un jour. J 'ai encre plein de choses à apprendre. Vivement la rentrée 👏

Like
Replying to

Bonjour Chantal,

Dans cette fenêtre il y a des hauts des bas (hypo, hyper), il n'y a en aucun cas une injonction de rester à l'intérieur mais plutôt avoir conscience des hauts et bas pour réguler, respirer, rencontrer ce qui est.

Les outils viennent après 😊 d'abord accueillir, ressentir..... La vie, une expérience humaine 💛 Comprendre, apprendre, puis lâcher.


Belle journée

Like

Merci pour cet article complet et riche qui apporte un éclairage précis et explicite sur la fenêtre de tolérance et sur chaque pratique pour apprendre à mieux gérer cette fenêtre.

Like
Replying to

Merci pour ton retour 😌 oui apprendre à mieux ce rencontrer.

Belle journée 🌺

Like
bottom of page